Les avantages d’une assurance immeuble

assurance immeuble

Publié le : 23 octobre 20197 mins de lecture

Propriétaires non occupants, copropriétaires non occupants, syndicat de copropriété, copropriétaire et locataire sont les bénéficiaires de ce type d’assurance. Grâce à cette couverture, ils profitent de nombreux avantages, tels que la protection des biens en cas de sinistre, l’aide juridique, le dépannage et la prise en charge des pertes en cas de vol. Les paragraphes suivants décrivent chacun de ces éléments de manière détaillée.

La protection des biens en cas de sinistres

Bris de glace, dégâts des eaux, gel et incendies sont les principaux sinistres auxquels s’expose un immeuble. Ils peuvent entrainer la perte de nombreux biens comme les meubles, les parures ou les revêtements de sols et de murs. Grâce à la souscription à une assurance multirisque habitation ou l’assurance copropriété, comme celle de www.jelouebien.com, le propriétaire, les copropriétaires et les locataires obtiennent des aides financières dans le cas où ils surviennent. Leur couverture fait partie des garanties basiques. Ces dernières se composent de plusieurs autres garanties, dont celle qui est destinée aux gérants d’hôtel. L’assurance couvre leurs responsabilités envers leurs clients. Elle rembourse, par exemple, le prix ou les frais de réparation de leurs effets personnels perdus ou détruits sur leur lieu d’hébergement.

En contre partie du versement d’une prime en sus, les destinataires de ce type de formule profitent d’autres avantages. L’assureur prend en charge les dépenses engendrées par les garanties basiques. Ci-après un exemple de cas concret : le locataire est obligé de mettre ses biens dans un espace de stockage à risque pour la réalisation des travaux de réhabilitation. Celui-ci est inondé à cause d’une fuite ou d’un orage, et son contenu est détruit. Dans ce cas, l’assureur peut rembourser les frais de réparation des dégâts.

L’assistance juridique

Outre la couverture des biens en cas de sinistre, l’assistance juridique est un autre avantage de l’assurance immeuble. Un propriétaire, copropriétaire ou locataire immobilier fait parfois face à des litiges juridiques, tels que la plainte d’un tiers ou la perte d’un bien. Ainsi, ils doivent se présenter devant la justice ou régler les différends selon la législation en vigueur. L’assureur, qui leur propose ses services, peut les aider à distance, c’est-à-dire par contact téléphonique. Il dispose d’une unité qui peut répondre à leurs questions sur : les procédures à suivre, les dossiers à fournir, les droits de chaque partie concernée ou les erreurs à éviter. Un problème à résoudre à l’amiable ? Dans ce genre de situation, l’assistance juridique est également indispensable. L’assuré profite de l’exonération des frais d’avocat ou d’huissier. Il a droit à une aide pour accomplir les démarches administratives nécessaires au règlement de son dossier.

Quels sont exactement les domaines d’intervention de ce type de protection ? Voisinage, médical, sinistre, consommation, professionnel sont concernés par l’assistance juridique. Par exemple, l’assistance consommation concerne les problèmes liés à la location, l’achat, l’expédition d’un bien ou le non-respect d’un contrat de réalisation de travaux. Elle touche aussi la e-réputation, c’est-à-dire le harcèlement sur internet ou l’usurpation d’identité. L’assistance juridique incluse dans cette offre n’est pas seulement bénéfique pour l’assuré, mais aussi pour les membres de sa famille.

Dépannage en cas d’urgence

Qui doit payer les réparations si les conduits d’eau d’un immeuble fuient ? Qui contacter si l’électricité est coupée à cause du dysfonctionnement des installations ? Trouver les réponses à ces questions est important, mais avant de les poser, il faut résoudre ces problèmes le plus rapidement possible. Une fuite d’eau ainsi qu’une coupure d’électricité sont responsables de nombreux désagréments. La première risque d’entrainer une inondation, tandis que la seconde perturbe les occupants de l’immeuble dans la réalisation de leurs tâches quotidiennes. Pour les éviter, l’assurance syndic est la solution la plus adaptée. Elle comporte une couverture dépannage qui peut aider au financement des travaux de plomberie et de réparation électrique. Grâce à elle, l’assuré dispose du montant indispensable pour régler les honoraires du plombier ou de l’électricien. Une fois l’immeuble remis en état, le propriétaire, le syndic ou les copropriétaires peuvent chercher le responsable à contacter si de tels incidents surviennent.

La formule dépannage en urgence intervient dans d’autres domaines, comme la serrurerie et la vitrerie. Si le concierge a perdu une de ses clés ou si la porte principale est bloquée, l’assureur peut rembourser leur remplacement. Il en est de même s’il doit remettre en état une clé cassée. Ce professionnel prend en charge l’installation rapide d’une nouvelle vitre. En cas de besoin, il contacte le professionnel concerné par chacun de ces travaux. Attention, certains contrats ne permettent pas le remboursement des frais de réparation dans leur intégralité. Ils ne couvrent, par exemple, que les déplacements du dépanneur ou la main-d’œuvre.

Remboursement en cas de vol ou destruction des biens

Les avantages de ce type d’assurance sont nombreux et parmi les plus importants figure la couverture en cas de vol. L’assurance immeuble locatif, par exemple couvre la perte d’un objet ou les dégâts occasionnés par sa perte. En général, l’assureur rembourse la somme dépensée pour la réhabilitation du système d’alarme, des fenêtres et des portes. Pour ce qui est des actes de vandalisme, il prend en charge l’indemnisation des propriétaires qui ont perdu leurs meubles ou leurs linges à l’intérieur de l’établissement.

Cependant, il existe quelques conditions à respecter pour bénéficier de ces divers avantages. L’aide demandée ne doit pas dépasser ni la valeur du bien concerné ni le montant de remboursement prévu par le contrat. Comment la déterminer ? L’assureur affecte un professionnel à l’évaluation des pertes, notamment pour celles des objets de valeur. À propos de seuils à ne pas dépasser, les contrats définissent deux plafonnements, dont le premier concerne la totalité des meubles et le second les biens précieux.

À titre d’information : même si les graffitis et les clôtures endommagés nuisent à l’esthétisme de l’établissement, leur réparation est exclue du contrat d’assurance. Il en est de même pour le vol perpétré par un membre de la famille ou un employé (habitant avec l’assuré).

Plan du site