Mandat immobilier : guide en ligne

mandat immobilier

Publié le : 04 juin 20205 mins de lecture

Avez-vous un projet immobilier : achat, vente, location ? Vous allez sûrement être confronté à un mandat immobilier si vous sollicitez les services d’une agence. Si l’on doit donner la définition mandat immobilier, il s’agit d’un engagement qui encadre la prestation et les honoraires. Le mandat de vente est le plus populaire, même s’il existe 3 autres types de contrats en fonction des besoins du mandant : commercialiser, acheter, louer. Ci-après l’essentiel sur ce type d’engagement.

Zoom sur le mandat de vente

La définition d’un mandat immobilier de vente est simple : c’est un engagement bilatéral signé entre l’agence immobilière et le vendeur. Il permet au mandataire de proposer le bien sur le commerce et d’effectuer toutes les phases de la transaction à la place du propriétaire. Il existe 4 types de mandats de vente : simple, exclusif, co-exclusif et semi-exclusif. Le premier est l’option à choisir si vous cherchez de la liberté. Il vous ouvre toutes les opportunités pour suggérer le bien immobilier sur le marché. En le choisissant, vous avez, en effet, l’occasion de contacter une autre agence ou bien de commercialiser la maison par vos propres moyens. Si vous y parvenez, vous n’aurez pas à verser une commission auprès du professionnel. Le deuxième, quant à lui, est le plus contraignant étant donné qu’il consiste à déléguer l’exclusivité de la commercialisation à un seul professionnel. Il est donc interdit de solliciter les services d’autres agences ou bien de rechercher un vendeur par vos propres moyens. Pour ce qui est du troisième, il permet de contacter plusieurs agences, mais le nombre de professionnels permis est défini à l’avance. Enfin, avec le quatrième, vous n’avez pas le droit de contacter une autre agence, mais vous pouvez, par contre, commercialiser le logement par vos propres moyens.

Les autres types de mandats

Outre la définition mandat immobilier de vente, il y a aussi le mandat d’acheter. Ce dernier consiste à déléguer l’achat d’une maison à une agence experte. Celle-ci recherche donc le bien immobilier au nom du mandant, c’est-à-dire la personne qui souhaite acquérir le logement. En outre, on retrouve le mandat de commercialisation qui intéresse notamment les promoteurs immobiliers qui veulent proposer des demeures sur le mode de la vente en l’état de futur achèvement ou VEFA. Il permet au professionnel confier à une agence experte la commercialisation des biens immobiliers. Enfin, le mandat de location est idéal pour les propriétaires de maisons. Il est à privilégier si vous avez envie de confier à une agence immobilière la mission de proposer un bien à louer sur le marché. En plus de chercher un locataire, l’agence s’occupe aussi de la perception des loyers si vous optez pour ce type de contrat.

Que doit contenir un mandat immobilier ?

Quel que soit le type de mandat que vous choisissez, le document en question doit contenir plusieurs renseignements importants. Parmi la liste, on peut citer l’identité du mandant ainsi que ses coordonnées. De même, les informations concernant le mandataire sont également obligatoires. Parmi elles, il y a le numéro RCS, la dénomination sociale de la société ainsi que le numéro de la carte professionnelle. Bien entendu, la désignation du bien c’est-à-dire l’adresse de la maison ainsi qu’une courte description du logement concerné doit aussi figurer dans le document. Sont mentionnés dans celui-ci la durée du contrat, les clauses de renouvellements, les conditions de rétraction et de résiliation, le prix de location, de vente ou d’achat. En ce qui concerne ce dernier point, il se base généralement sur l’estimation réalisée par l’agence et sur les demandes du propriétaire. Pour terminer, l’honoraire de l’agence, l’échéance ainsi que sa nature (pourcentage ou forfait) sont également à inscrire dans le contrat.

Plan du site